Les publications

LES CAHIERS DE L’ENSA NORMANDIE 4

Mise à jour le Jeudi, 07 Février 2013 15:38

LA VILLE SUR TABLE

 

L’ouvrage présente une sélection de projets des étudiants de seconde année de l’atelier d’arts plastiques et numériques de l’Ensa Normandie mené parles enseignants Christian Leclerc, Laurent Karst et Gilles Saussier. Cet atelier propose depuis quatre ans de concevoir un dispositif artistique au sein d’une galerie d’art, à partir d’explorations urbaines centrées sur la ville de Rouen et sa proche périphérie. Le matériau produit par les allers-retours entre l’atelier,la ville et la galerie couvre la majeure partie du territoire de l’agglomération de Rouen et combine une grande diversité d’approches documentaires et artistiques (dessins, photos, vidéos, performances, maquettes, etc.). L’exposition présente ces projets à la galerie du Pôle Image Haute-Normandie, lieu de référence de l’atelier, à partir d’une ou plusieurs tables dont le motif devient dispositif et source de projection. «La ville sur table » se veut une expérience plastique inédite et originale où la ville résonne comme un matériau intelligible et sensible. L’ouvrage relate ces différentes séquences de travail à la fois temporelles et territoriales effectuées dans la ville de Rouen, l’atelier de l’école d’architecture et la galerie d’exposition Pôle Image. Il ne seconstitue pas comme un catalogue d’exposition qui attesterait d’objets finis et de maquettes de représentation, mais témoigne plutôt, à travers la diversité des échelles abordées l’expression d’un processus dynamique de travail, expression de parcours de recherches et d’expérimentations artistiques révélant une multiplicité de pensées en création.

Les Cahiers de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Normandie n°4
LA VILLE SUR TABLE

ENSA Normandie / Editions Point de vues, décembre 2011. Prix public : 16€

Isbn 978-2-915548-60-0
Pour toutes commandes : www.pointdevues.com

 

LES CAHIERS DE L’ENSA NORMANDIE 3

Mise à jour le Jeudi, 07 Février 2013 15:38

Projets de Fin d’Etudes de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie

 

Chaque année une soixantaine d'étudiants déposent un projet de fin d'études (PFE), rencontre d'un sujet au choix de l'étudiant et de l'approfondissement d'une des trois thématiques abordées dans le cycle master : Architecture et innovation, Projet urbain, Architecture, paysage et environnement.

L’atelier Architecture, paysage et environnement propose d’appréhender les liens complexes entre espace et temps, transformation et mutations à différentes échelles en insistant sur la responsabilité et l’influence de l’homme dans la transformation de son milieu.

L’atelier Projet urbain privilégie le rapport entre un site et son urbanisation. Quelles contributions peuvent apporter l’architecture à cette équation qui concerne les questions environnementales, de paysage ou de développement durable autant que les dispositifs législatifs et réglementaires mis en œuvre par la loi ?

L’atelier Architecture et innovation a pour objectif l’expérimentation globale d’un processus de conception qui associe l’inventivité à toutes les étapes, que ce soit l’appréhension du site et du programme, la prise en compte d’une stratégie urbaine ou architecturale, la mise au point de dispositifs spatiaux ou techniques mais aussi la présentation non académique du résultat.

L’ENSA Normandie a souhaité rendre compte de la richesse, de l’interdisciplinarité et de la transversalité des productions étudiantes par l’édition de ces projets.

L’ouvrage présente une sélection de projets, reflétant la diversité des thèmes et des approches, soutenus de 2006 à 2008.

Les Cahiers de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Normandie n°3

Projets de Fin d’Etudes 2006-2008

ENSA Normandie / Editions Point de vues, juin 2010

Isbn 978-2-915548-51-8 - Prix public 20 Euros

Pour toutes commandes : www.pointdevues.com



   

LES CAHIERS DE L’ENSA NORMANDIE 2

Mise à jour le Mardi, 22 Mars 2011 13:40

"INCISE" Michel-Henri Viot

  

 

   

Publié à l’occasion de l’exposition « Incise » présentée à l’ENSA de Normandie en hommage à Michel-Henri Viot, le n°2 des Cahiers de l’ENSAN est consacré à l’œuvre de cet artiste peintre et graveur, auteur d’une recherche graphique et picturale sur la représentation de l’espace, enseignant à l’ENSAN jusqu’en 2008.

 

Née d’une interrogation sur le dessin, l’écriture (la calligraphie) et la couleur comme signe, l’œuvre de Michel Henri Viot, se développe à des échelles différentes : de l’estampe que l’on tient dans la main jusqu’à l’œuvre intégrée dans l’espace architectural (Lycée de la Vallée du Cailly à Déville, Lycée le Corbusier à Saint Etienne du Rouvray, Lycée Montesquieu à Herblay, Hôpital de Meaux, I.N.R.A. de Jouy- en- Josas).

Entre culture occidentale latine (France, Espagne, Italie) et tradition extrême orientale (Chine, Japon), les œuvres de Michel Henri Viot tendent moins à exprimer la singularité d’un individu qu’une sensibilité ouverte sur la lumière et l’unité du monde. Une démarche vers « l’ouvert » dont parle le poète Rainer Maria Rilke.

Exposées en France et à l’étranger, ses œuvres se trouvent dans de nombreuses collections privées et publiques dont le Fonds National d’Art Contemporain.

 

ENSA de Normandie / Editions de l’Espérou, Avril 2009 - ISSN 1959-3120 ISBN 2-912261-46-5 EAN 978-2-912261-46-5

Format : 24,5 x 21 cm à la française

Nombre de pages : 40

Impression : quadrichromie sur Munken Lynx

Reliure : broché avec rabats

Illustrations : 68 reproductions et photographies

Prix de vente : 15 Euros

Contact : Service de la communication de l’Ensa de Normandie Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.



   

LES CAHIERS DE L’ENSA NORMANDIE 1

Mise à jour le Mardi, 22 Mars 2011 13:36

QU'EST-CE QUE LE CONTEMPORAIN ?

  

 

   

Cet ouvrage - premier de la série des publications scientifiques de l’école nationale supérieure d’architecture de Normandie - est le fruit d’une rencontre, organisée en 2004 à Rouen par le séminaire «Création architecturale contemporaine». Formé d’un historien de la construction (Nicolas Nogue, spécialiste de Lafaille) et de trois architectes - Emmanuel Doutriaux, Arnaud François (auteur d’une thèse sur le cinéma et l’architecture) et Christian Leclerc (ce dernier ayant orienté sa recherche sur l’art contemporain) - le séminaire se proposait d’interroger les conditions de production des situations contemporaines, et de travailler, autour du projet architectural, sur les terrains de rencontres, les effets de contamination qui jouent entre des disciplines aussi diverses que celles de l’ingéniérie, l’architecture, le cinéma, les arts plastiques et/ou numériques.

 

La production contemporaine s’est largement affranchie des repères des modernismes du siècle dernier, ne serait-ce que parce-que notre temps ne peut plus croire à l’expérience univoque du monde physique, la question du média étant devenue dominante.

 

L’architecture contemporaine, déjà riche d’un potentiel technique qui lui ouvre les infinies possibilités de ses artefacts, prend dès lors conscience des nouvelles représentations du monde auxquelles donnent lieu ces nouveaux vecteurs du langage, et cherche paradoxalement à les matérialiser. Qu’est-ce que le contemporain ? Les premiers invités à répondre à cette redoutable question, posée à l’occasion d’une journée d’études, le 8 avril 2004, étaient le dramaturge et metteur en scène Pascal Rambert, les architectes Nicolas Michelin et Frank Vermandel, les artistes Maurice Benayoun et Alain Bourges, l’ingénieur Matthieu Pihouée. Fait suite un dossier consacré, grâce à l’équipe arc en rêve de Bordeaux, à l’œuvre de Cecil Balmond, ingénieur britannique d’origine sri-lankaise, qui, selon Rem Koolhaas, « a déstabilisé et même renversé la tradition cartésienne de la stabilité, son répertoire éveillant l’incertitude et l’inconstance du temps présent ». Enfin l’ouvrage s’ouvre à deux architectes, François Andrieux et Xavier Fouquet, et aux artistes Catherine Beaugrand et Éric Rondepierre. Le romancier Stéphane Audeguy clôture cette livraison en exposant comment son projet d’écriture convoque en une « narration erratique mais ordonnée » notre condition contemporaine.

 

ISBN 2-912261-32-5 - Prix 30 euros

Contact : Service de la communication de l’Ensa de Normandie Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.



   

Page 3 sur 3

 

Consignes de sécurité : Vigipirate

Plus d'informations...

Ressources numériques

img-mediatheque-2

Cliquez ici

Travaux d'étudiants

Visiter la galerie photos